Maison d'hôte Touraine, à Tours- Aux reflets du Cher

Un bel endroit, plein de Charme pour se détendre au bord de l'eau

Depuis la Maison ...

Au cœur de la vallée des rois, site exceptionnel consacré par l’UNESCO, vous découvrirez également les demeures d’écrivains (Ronsard, Balzac, Rabelais…), les abbayes, les villes et pays d’art et d’histoire (Tours, Blois, Loches, Amboise…), les sites troglodytiques, ainsi que de nombreux jardins du val de Loire (Chaumont sur Loire, Villandry, La Bourdaisière, le potager du Château de Valmer….).

Les amoureux de la nature pourront pratiquer leurs activités favorites : pêche, randonnées (nombreux GR°), vélo (« La loire à Vélo »), etc…. Les fins gourmets n’auront que l’embarras du choix parmi les nombreuses spécialités gastronomiques et les « bonnes tables » des environs.

La propriété est à 10mn de la gare SNCF TGV de Saint Pierre des Corps et de l’accès à l’autoroute A10, et nous situe ainsi à 55mn de train du centre de Paris et 2 heures 30 de route des portes sud de la capitale. Le centre de Tours est à 15mn, sans oublier le terrain d’aviation de loisir d’Amboise -Dierre à 10 mn pour les pilotes privés que nous assisterons volontiers dans la préparation de leurs « voyages » et avec lesquels nous partageons nos expériences de survols des châteaux.

A la Maison ...

Aux beaux jours, vous pourrez profiter du jardin ombragé ou bien du solarium, avec transats. Non loin, les hamacs se balancent entre les arbres. Le potager, et son poulailler à l’arrière du parc, incitent à la flânerie. Table et fauteuils vous invitent au pique-nique.

Vous apprécierez le calme, le charme de l’authenticité des lieux.

... Dans Son Village

Petite bourgade, serrée entre le Cher et le coteau, Véretz, a renoué avec la batellerie, par son association « Les mariniers du Jean Bricau », du nom du dernier batelier ayant exercé au village.

Elle propose des balades sur le Cher dans un fûtreau de construction traditionnelle, ancré devant notre maison.

Non loin de là, le château de Veretz, domine la Vallée du Cher à l'entrée du village. Il a été le témoin des promenades de Madame de Sévigné, de la princesse de Conti, de l'abbé de Grécourt et du jeune Voltaire.

En 1816, le pamphlétaire, Paul Louis Courier, choisit d'élire domicile à la Chavonniére, maison de vigneron, d'où il harcela le gouvernement de ses écrits mordants et disparut mystérieusement en 1825 assassiné en forêt de Larcay.

véretzvéretzvéretz

Nos labels


Aux reflets du cher, maison d’hôte labellisée Gîte de France

Aux reflets du cher, maison d’hôte labellisée Val de Loire

Découvrir >>

Retrouvez les témoignages déposés par nos hôtes sur le site Tripadvisor !

Voir les avis >>